Home Map
Rechercher
1
2

 


Sur un texte de Hervé LOILIER

ichel-Ange exerce son génie dans les domaines les plus variés de l'activité artistique ; peinture, sculpture, architecture, poésie, accaparent tour à tour son esprit. Formé d'abord à la peinture dans l'atelier de Ghirlandaio, il préfère très vite se dire sculpteur. Dans sa viellesse, cependant, l'architecture absorbera l'essentiel de ses facultés.

uelle que soit sa discipline artistique, Michel-Ange est poss√©d√© par un souffle po√©tique tragique qui le porte √† exprimer sa qu√™te spirituelle √† travers la repr√©sentation des √™tres. Repr√©sentation certes ! Mais certainement pas imitation ! Loin de l'imitation - de la mimesis - les figures de Michel-Ange sont au contraire des apparitions puissantes mais accabl√©es, des g√©ants r√©volt√©s en proie √† la souffrance. Ainsi le propos de l'artiste n'est pas d'abord propos de sculpteur ou de peintre, m√™me s'il en emprunte le d√©tour. C'est une interrogation incessante des rapports entre la forme et la spiritualit√©, une lutte pour d√©gager de la mati√®re brute l'esprit qui y est emprisonn√©. Dans ce combat in√©gal, l'artiste √©puise ses forces ; sa grandeur est de ne jamais renoncer et l'oeuvre t√©moigne de la tentative prom√©th√©enne de voler son sens √† l'art et √† l'univers. L'attachement de Michel-Ange √† la sculpture s'explique par la difficult√© physique de tailler le marbre. Il lui faut le combat acharn√© de tous les instants, le danger ma√ģtris√© de chaque coup de masse.

Suivante

Michelange :   Biographie    Michelange et ses pietas    L'artiste   
 
Galleries Hupka Michel-Ange Expositions Librairie Vidéos Presse Livres d'or Realisation Découvertes